Ornement de sorcier

Ornement de sorcier

Des brins de ficelle entrelacés servent de base à cet ornement,
dans lequel des objets de valeur, divers coquillages par exemple,
ont été librement associés à des osselets et des dents. Chez
les Chimbu, le matériel nécessaire aux pratiques magiques était
plus souvent transporté dans de petits filets.

La fragilité de cette
composition permet de penser qu’on ne l’emportait pas avec soi :
elle était vraisemblablement utilisée – avant le départ – pour envoûter
les animaux de chasse ou attirer la chance sur ceux qui s’en
allaient à la chasse ou participaient à une expédition guerrière.