logo barbier-mueller

Fondation de l’Hermitage, Lausanne

Exposition hors les murs, 40 ans du musée Barbier-Mueller
7 avril 2017 - 15 août 2017

André Derain, collectionneur d’art africain

En 2004, la Fondation de l’Hermitage a eu le privilège d’exposer pour quelques mois les trésors de la céramique précolombienne de la collection Barbier-Mueller. C’est un honneur et un plaisir d’accueillir aujourd’hui l’une des pièces majeures de la collection, un masque téké-tsaayi du XIXe siècle. D’une grande rareté, ce masque au décor géométrique très pur a appartenu à André Derain, qui fut l’un des premiers artistes occidentaux à s’intéresser aux cultures extra-européennes. Dès 1906, le jeune peintre fauve vibrait d’émotion devant les collections d’art africain du British Museum : « C’est pharamineux, affolant d’expression », s’exclamait-il alors, fasciné par ces « formes issues du plein air, de la lumière ». Peint peu avant cette confrontation cruciale, un tableau de Derain appartenant à la collection de la Fondation Bührle, La table (1904-1905) vient, dans les salles de l’Hermitage, à la rencontre du masque. Par sa simplification formelle, ses lignes marquées, ses couleurs puissantes, cette peinture manifeste une envie de moyens plastiques nouveaux, une aspiration à « sortir du cercle où nous ont enfermés les réalistes », que la découverte de l’art africain va encourager de manière décisive.

Sylvie Wuhrmann, directrice de la Fondation de l’Hermitage
Site internet de la Fondation de l’Hermitage

agenda

jeudi 18 mai 2017 | 18:30
Fondation de l’Hermitage, Lausanne

Ancienne directrice du musée des Beaux-Arts de Marseille et du musée national de l’Orangerie à Paris, actuellement conservatrice en chef honoraire du patrimoine, Marie-Paule Vial s’exprimera sur l’œuvre d’André Derain et son goût pour l’art africain.
Sur inscription : +41 (0)21 320 50 01 (du mardi au vendredi, 9h-18h)
Événement réservé aux Amis du musée Barbier-Mueller et de la Fondation de l’Hermitage