logo barbier-mueller

Exposition hors les murs à la Fondation Beyeler
Bâle

15 octobre 2017 - 31 décembre 2017

L’art de Nouvelle-Irlande : une source d’inspiration pour les artistes surréalistes

En 2017 le Musée Barbier-Mueller célèbre son 40e anniversaire et la Fondation Beyeler ses 20 ans. À cette occasion, un chef-d’œuvre de la collection du célèbre musée genevois est invité à la Fondation Beyeler. Ce geste généreux d’amitié rappelle que la reconnaissance des arts dits extra-européens revient à l’art moderne. D’abord les artistes qui ont tout à fait consciemment renié la tradition de l’art occidental depuis la Renaissance, afin de trouver une sorte de parenté de toutes les formes d’expression artistiques, sans hiérarchies ni frontières, nous ont rendus sensibles à la puissance et à la force expressives de l’art de Mélanésie, par exemple, même si nous ne comprenons pas toujours son caractère rituel. Dans ce contexte, Wassily Kandinsky parle de « nécessité intérieure », qui réunit tout art de qualité. Dans ce sens, à vrai dire, aucune collection d’art moderne ne peut se passer de l’art dit extra-européen, ce qui a guidé aussi bien Josef Mueller qu’Ernst Beyeler dans leur activité de collectionneur.

Ulf Küster, conservateur de la Fondation Beyeler

Site internet de la Fondation Beyeler

JPEG - 62 ko